• Éric Armel N’Doumba, président du Centre africain de recherche en intelligence artificielle
• L’Afrique tournée vers les opportunités de l’I.A. et du big data
• La transhumance des éleveurs du Sahel

27:21

355 vues

Éric Armel N’Doumba, président du Centre africain de recherche en intelligence artificielle, travaille pour combler le déficit en compétences numériques du continent africain et permettre à l’Afrique de réaliser un grand bond en matière de technologies émergentes. L’intelligence artificielle et le big data ne cessent de se développer sur le continent africain. Plongée dans la transformation digitale du Cameroun, initiée par la Business Conférence Bensearch Solutions. Les éleveurs du Sahel mettent la priorité sur la santé de leurs troupeaux, indispensable à leur rentabilité.

Voir la retranscription

Retranscription

🇨🇩 👨‍💻  Éric Armel N’Doumba, président du Centre africain de recherche en intelligence artificielle, travaille pour combler le déficit en compétences numériques du continent africain et permettre à l’Afrique de réaliser un grand bond en matière de technologies émergentes.

 

🇨🇲 📱 L’intelligence artificielle et le big data ne cessent de se développer sur le continent africain. Plongée dans la transformation digitale du Cameroun, initiée par la Business Conférence Bensearch Solutions.

 

🐄 💉 Les éleveurs du Sahel mettent la priorité sur la santé de leurs troupeaux, indispensable à leur rentabilité. 

Communication LZFMedia

À voir aussi