Les larmes autour de la construction du métro d’Abidjan

Les larmes autour de la construction du métro d’Abidjan

5:10

148 vues

En Côte d’Ivoire, le progrès économique impose de lourds sacrifices sociaux et humains à la population. Le tracé du chantier du métro urbain d’Abidjan confronte les riverains à la démolition de leur maison. Les résidents à proximité du camp du 43e bataillon d’infanterie de la marine française, situé dans la commune balnéaire de Port-Bouët, ont été sommés de quitter leur logement sans préavis. Ce sont plus de 150 familles qui sont concernées sur les 13 000 affectées par le projet. Retrouver un logement, éduquer les enfants… leur avenir est désormais menacé par ce changement de vie précipité.